A l’approche des fêtes de Noël et de fins d’années, vous avez certainement beaucoup de travaux à faire afin de rendre votre appartement et/ou votre maison plus confort. Ce peut être des réaménagements. Ce peut aussi être des remplacements des systèmes de chauffage et d’isolation. Certains pensent même à rénover leur toiture, voire à installer une extension à l’arrière de la maison. En tous les cas, vous aurez besoin de quelques milliers d’euros de financement pour ce faire.

Le crédit travaux : une solution facile et rapide

La solution la plus évidente est de faire appel à un crédit travaux. Faisant partie des crédits à la consommation affectés, c’est l’un des bons plans les plus usités cette année pour les travaux de réaménagement et d’embellissement d’une maison. Il s’applique notamment pour les travaux de développement durable que pour les chantiers d’embellissement en vue de rendre la maison plus accueillante.
Le crédit travaux n’est plus cumulable avec le prêt immobilier depuis l’année dernière. Il est plafonné à 75 000 euros, dont l’accès est conditionné par la justification de l’utilisation du capital. Vous devez donc présenter des devis ou des factures, signés et établis par des artisans certifiés pour y avoir droit.
Le TAEG de l’emprunt varie d’un cas à un autre. C’est un crédit affecté donc il sera toujours moins cher que le prêt personnel. Néanmoins, si vous présentez un bon profil emprunteur, vous pourriez espérer un crédit moindre. Les banques seront plus ouvertes d’esprit si vous avez une caution réelle ou personnelle, une stabilité financière et professionnelle, et que vous êtes dans la trentaine.

Les prêts aidés et spécifiques : des financements à moindre coût pour des travaux en particulier

Pour payer moins cher les travaux spécifiques cependant, l’État peut également être un allié à ne pas minimiser. Parmi les bons plans des banques, on compte désormais les prêts aidés.
Ce sont généralement des crédits affectés à des chantiers de développement durable. Si vous projetez de rendre votre maison plus verte et d’améliorer sa performance énergétique, vous pouvez prétendre à un prêt 0 % ou à des taux conditionnés. Les TAEG sont dans ce cas supporter par l’État.
Il y a également des prêts spécifiques pour certaines catégories de personnes avec des ressources limitées. Vous êtes bénéficiaires du CAF par exemple, la Caisse d’Allocation Familiale propose aussi des prêts qui peuvent vous aider à financer vos travaux à moindre coût. Cette offre est assortie d’une condition de ressource. Il faudra s’adresser à un conseiller de la CAF pour s’assurer de l’éligibilité de votre dossier.
Des TAEG revus à la baisse : c’est l’avantage des prêts aidés et spécifiques. Selon le capital emprunté et les résultats de votre simulation, votre contrat d’endettement peut s’étaler sur plusieurs années. Les conditions d’obtention de ces derniers varient également d’un établissement prêteur à un autre. Mais attention, prêt aidé ou non, un crédit vous engagera toujours jusqu’à son parfait remboursement. Il faudra donc s’engager uniquement sur des mensualités que vous pouvez gérer. D’où l’importance justement de passer par une simulation.

Catégories : Finances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *