L’engagement des villes ou grandes métropoles en faveur de la technologie, de la durabilité, de l’innovation ou de l’accessibilité améliore à la qualité de vie en attirant plus de touristes. Ce qui peut faire d’une ville une destination touristique intelligente.

Les innovations technologiques au service d’un tourisme responsable

De nos jours, bon nombre de touristes veulent profiter des commodités de la maison pendant leurs vacances. En d’autres termes, ils veulent pouvoir surfer sur Internet, partager leurs expériences, trouver facilement des sites pertinents pendant leur séjour, etc. Pour répondre à un tel besoin, certaines grandes villes, comme Marseille transforment leurs villes en « Smart cities ». L’objectif est de mettre en place un tourisme responsable qui profite à la fois aux touristes, aux habitants et aux entreprises locales, Daniel Sperling.

Quelques exemples de destinations touristiques intelligentes

En Espagne, le secrétaire d’État au Tourisme a engagé un projet de tourisme intelligent avec l’aide d’un système global d’assurance qualité des destinations touristiques espagnoles (SICTED). Il s’agit d’une assistance fournie aux municipalités sur demande en vue de leur aider à améliorer leurs services touristiques.

Cependant, pour devenir une destination touristique intelligente, les villes doivent remplir certaines conditions. Pour cela, il existe une notation qui, entre autres avantages, leur permet de s’inscrire dans le cadre de campagnes de promotion de ces lieux, tant sur le marché national qu’international.

De cette manière, les destinations touristiques intelligentes peuvent se différencier des lieux plus conventionnels avec l’installation de réseaux Wi-Fi, l’accessibilité des trottoirs et transports publics aux personnes à mobilité réduite. Les innovations vont encore plus loin en facilitant le déplacement avec la conception d’itinéraires touristiques adaptés aux différents profils de visiteurs.

L’un des éléments clé des destinations intelligentes est la durabilité économique et environnementale. Cela rend cette forme de tourisme extrêmement intéressante, à la fois pour les endroits qui veulent explorer ce secteur comme un moyen de générer de la richesse et pour ceux qui ont déjà une industrie touristique établie. Par ailleurs, pour être économiquement durable, la destination devra être rentable sans avoir besoin de subventions et d’aides publiques.

Dans certains cas, la durabilité environnementale nécessitera l’établissement de limites qui empêchent le tourisme de masse afin de mieux préserver l’environnement, le patrimoine artistique et garantir la qualité de vie des touristes comme des résidents.

C’est le cas de Venise où les autorités réfléchissent à la possibilité d’accoster les bateaux en dehors de la ville. L’objectif est d’améliorer l’expérience des visiteurs, préserver l’environnement, etc.

En conclusion, les villes qui ne s’intéressent pas à la question de la transformation numérique finiront par perdre des touristes. Le tourisme intelligent, tout comme les villes intelligentes, n’est pas seulement un effet de mode, mais l’avenir du tourisme. L’idée est de créer de nouveaux espaces adaptés aux temps modernes pour promouvoir le patrimoine culturel et améliorer la qualité de vie.

Catégories : Voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *