Pour tout ce qui concerne des questions fiscales, il vaut mieux s’entourer d’un avocat en droit fiscal compétent (ou conseiller fiscaliste). Alors, découvrez dans cet article comment bien choisir son avocat fiscaliste.

Pourquoi un avocat ?

Il est vrai que de nombreux professionnels maîtrisent des connaissances et compétences fiscales. C’est le cas des experts comptables par exemple. Néanmoins, lorsque vous êtes sur le point de confier un dossier difficile et subtil à un professionnel dans le domaine de la fiscalité, il vaut mieux se tourner vers un avocat en droit fiscal. En effet, celui-ci connaît sur le bout des doigts le droit et ses évolutions les plus récentes. Mais il a également les compétences de prendre du recul par rapport à un comptable.

En ce qui concerne le choix de votre avocat fiscaliste, dirigez-vous dans un premier sur l’annuaire du barreau de votre ville. Puis, vérifiez s’il détient bien une spécialisation en droit fiscal via son certificat de spécialisation en matière fiscale. Vous vous en doutez peut-être, mais ce document stimule que l’avocat possède derrière lui quelques années d’expérience en droit fiscal.
Enfin, vous pouvez toujours mener votre petite enquête sur Internet en consultant son parcours professionnel, pour quel client a-t-il travaillé… etc.

 

La question du prix d’un avocat en droit fiscal

Une fois votre choix effectué, il ne vous reste plus qu’à obtenir des informations concernant les tarifs de votre avocat en droit fiscal.
Alors, généralement, le conseiller fiscal facture sa prestation à l’heure. Ainsi, il est important pour vous de vous renseigner sur le montant du taux horaire HT, puis de demander une estimation du temps à consacrer sur votre dossier.

Cependant, dans le cas d’un contrôle fiscal, il est difficile d’estimer un temps précis de l’implication de l’avocat.

Alors, pour obtenir une garantie en la matière, vous pouvez toujours signer une convention d’honoraires avec votre avocat fiscaliste. Cette convention établira, de façon précise, la mission et les moyens qui ont été confiés à l’avocat.

Catégories : Finances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *