Faire un voyage Cambodge ce n’est pas forcément suivre des routes toutes tracées, c’est également sortir des chemins battus et faire la découverte de lieux isolés et éloignés du tourisme de masse. Il est aussi possible de faire des activités qui ne sont pas forcément habituelles aux voyageurs. Ils permettent de découvrir une autre facette du pays. Voici justement 4 activités insolites à faire lors de ce périple.

Visiter les temples oubliés de Koh Ker

La cité perdue de Koh Ker est un lieu situé à environ 80 km d’Angkor. Contrairement aux autres temples comme celui d’Angkor Wat ou encore Bayon, Preah Khan, Banteay Srey et Ta Prohm, elle est moins connue. Elle est donc peu visitée. Cet endroit plaira pourtant à tous les apprentis Indiana Jones qui viennent faire un voyage Cambodge.

Il est situé au nord du pays et il est resté pendant longtemps inaccessible. Désormais, il est possible d’y aller bien que le chemin soit un peu difficile. C’est un endroit authentique et qui est loin de la horde de visiteurs sur le site d’Angkor. Des temples bien préservés s’y trouvent. Ils sont dans la majorité envahis par la végétation, mais ils restent admirables. Parmi les temples qui y sont à voir, il y a le temple-montagne Prasat Thom et le Prasat Bram. Pour les temples dont Prasat Chin, Prasat Banteay Pichean et Prasat Krachap, il n’en reste plus que des ruines.

Assister à un spectacle de cirque

Avec une variété de spectacles de musique, d’art, de danse et de cirque passionnants, l’expérience de voyage Cambodge deviendra super séduisante. En effet, les touristes ne sont pas toujours attirés par ce genre de spectacle. Et pourtant, il peut permettre de faire une découverte de la destination autrement. C’est le cas de ce pays.

A Siem Reap à Phare Circus ou dans la ville de Battambang, il est possible d’assister aux représentations de différents cirques dont le cirque de Phare Ponleu Selpak. Il regroupe des artistes talentueux qui surprennent avec leurs performances. A travers leurs spectacles, ils racontent des années d’histoire du pays, etc. Leur talent est un savoir basé sur des histoires historiques et folkloriques. Drôle, poétique, enlevé et de très bon niveau, le spectacle fera baver les touristes. Il faut noter que cette association d’artistes vient en aide aux enfants défavorisés. Assister à leurs spectacles est donc une contribution et un soutien à la cause qu’ils défendent.

S’envoler en tyrolienne dans le parc archéologique

Lors d’une visite dans le site d’Angkor, les activités ne consistent pas toujours à faire le tour des temples. Un parc aménagé au cœur de ce site, au beau milieu de la végétation permet de s’adonner à d’autres divertissements. C’est le cas de la tyrolienne. Le site d’Angkor Zipline offre un parcours constitué de tyroliennes, de ponts suspendus et de plateformes perchées au-dessus des arbres de la jungle tropicale.

Il s’agit d’une sorte de parenthèse entre la visite des monuments à l’intérieur de la cité. Cette activité permet aussi aux touristes de s’offrir un bon coup d’adrénaline avant de reprendre la route.

Prendre un cours de danse Apsara

Après avoir vu un spectacle des fascinantes danseuses Apsara qu’on retrouve sur les frontons des temples, plusieurs touristes en voyage au Cambodge sont tentés d’apprendre leurs danses. Ce sont des combinaisons de gestes ancestraux qui ont habité Angkor pendant des siècles. Il est alors possible de trouver un professionnel de cet art et d’assister aux ateliers qu’il propose.

Les apprentis ont le choix entre prendre les cours dans un atelier forestier au cœur de la nature ou bien dans une salle en ville à Siem Reap ou à Phnom Penh.

Lisez par la suite, comment choisir la société de location idéale ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *