Certains dysfonctionnements surviennent et impactent négativement la qualité de votre sommeil. Il s’agit entre autres des troubles du rythme circadien, entraînant ainsi des conséquences néfastes pour votre bien-être. La notion n’étant pas cernée et connue de tous, il convient d’y apporter des éclaircissements afin de limiter les confusions. Si vous voulez tout savoir sur les troubles du rythme circadien, lisez la suite !

Aperçu de la notion des troubles du rythme circadien

D’emblée, il faudrait attirer votre attention sur le fait qu’un rythme circadien est un processus biologique d’une durée de 24 heures combinant l’état de veille-sommeil. Ce dernier intervient au quotidien et influence dans une certaine mesure votre productivité de la journée. C’est pourquoi il est recommandé de procéder à un achat matelas sommier pour respecter rigoureusement votre état de veille-sommeil. Choisissez de préférence un matelas- 180×200 pour disposer de suffisamment d’espace. Autrement dit, dans une journée, vous devez dormir quand il le faut et vous reposer quand c’est nécessaire.

Maintenant que cette notion est comprise, il convient de s’intéresser aux troubles qui perturbent votre rythme circadien. En effet, ces derniers désignent un dysfonctionnement, voire une désynchronisation qui intervient entre votre cycle de veille et de sommeil. Le rythme lors de ces phases est déréglé, soit par une avance de phase ou un retard de phase. Dans le premier cas, vous remarquerez que vos heures de coucher et de réveil sont prématurées. Ces dernières sont tardives quand il s’agit du syndrome de retard de phase.

Les causes des troubles du rythme circadien

De nombreuses raisons peuvent justifier l’apparition des troubles du rythme circadien chez une personne.

Le décalage horaire

Les troubles du rythme circadien dus au décalage horaire sont liés au changement de fuseaux horaires pour ceux qui voyagent souvent. Entre désorientation et fatigue, votre corps commence par manifester des symptômes de somnolence à des heures inhabituelles.

Le travail de nuit

Les troubles du rythme circadien sont également observés chez les personnes qui occupent des postes qui impliquent leur travail la nuit. À ce niveau, les dysfonctionnements entre la phase de veille et de sommeil sont accrus quand les horaires changent (alternance ou tour de garde). La qualité de votre endormissement est fortement impactée et le temps est raccourci. Ainsi, votre corps n’arrive pas à déterminer et suivre un cycle horaire fixe.

Les sorties nocturnes

Ceci concerne les personnes qui se couchent tardivement et qui se réveillent encore tard dans la journée. À ce niveau, les troubles du rythme circadien touchent majoritairement les adolescents qui ont un goût plus ou moins exagéré pour les soirées festives nocturnes. Ils sont obligés d’adopter des habitudes tardives et par conséquent, ont du mal à s’endormir tôt dans la soirée.

La liste n’est bien évidemment pas exhaustive, car les causes des troubles du rythme circadien peuvent être d’ordre psychologique. Il y a entre autres les problèmes psychiatriques obligeant certaines personnes à dormir toute la journée et rester éveillées la nuit.

Il faut aussi préciser qu’il peut s’agir des changements d’humeur, de la dépression, du stress, du traumatisme émotionnel ou encore d’une maladie comme le cancer. Les activités physiques intenses, le manque d’exposition à la lumière naturelle ou la prise de certains médicaments peuvent aussi être à la base de ces dysfonctionnements.

Les conséquences des troubles du rythme circadien

Les personnes sujettes aux phases de retard ou d’avance risquent d’accumuler une dette du sommeil. La désynchronisation de ce processus biologique peut entraîner des accidents de circulation par manque de vigilance. Il faut aussi rappeler que les troubles du rythme circadien peuvent augmenter le risque des pathologies cardiovasculaires, dont l’AVC ou l’infarctus. Ils entraînent également des problèmes de mémoire, de fertilité, de prise de poids, d’hypertension et gastro-intestinaux.

Par ailleurs, certains spécialistes du sommeil estiment que les troubles du rythme circadien augmentent le risque d’apparition du diabète de type 2. En outre, ces dysfonctionnements peuvent être à la base des erreurs au travail pour faute de concentration ou de manque d’énergie. Ils sont bien évidemment des sources d’irritabilité et d’anxiété.

Les divers traitements possibles face aux troubles du rythme circadien

Bien qu’un traitement médicamenteux puisse s’avérer nécessaire, le meilleur traitement est un changement de comportement. D’une part, habituez-vous à dormir dans l’obscurité loin de toutes sources de lumière. Dès que vous vous réveillez, exposez-vous à la lumière du jour et répétez le même processus sur plusieurs jours. Cela permet au corps de s’adapter à votre rythme de vie et de déterminer avec exactitude vos phases de veille et de sommeil.

Ensuite, vous devez apprendre à vous endormir dans un lit favorisant une totale liberté de couchage. Faites aussi preuve de modération pendant vos activités physiques et privilégiez les endroits calmes pour vos siestes. Préconisez toujours une atmosphère reposante dans un cadre sans aucune perturbation extérieure.

Il est aussi conseillé de fixer un horaire pour dormir et pour se réveiller. Vous ne devez pas tout de même vous mettre la pression, n’attendez pas forcément l’horaire prédéfini pour vous mettre au lit. Vous devez immédiatement vous coucher dès que vous sentez les symptômes de somnolence et reposez-vous quand la fatigue survient. De plus, il est recommandé d’adopter un mode alimentaire équilibré, d’éviter de manger trop gras ou des repas lourds avant l’heure du coucher.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *