En ce qui concerne les tampons encreurs et le gaufrage, le gaufrage à chaud est l’une des techniques de choix les plus populaires et les plus utilisées par les designers et les entrepreneurs. Si vous recherchez une méthode simple pour ajouter de l’importance et de la profondeur visible à vos images estampillées, le gaufrage à chaud est le bon choix pour vous. Toutefois, avant de commencer à estamper, il y a certaines erreurs que vous devez prendre soin d’éviter :

1. Planification

Avant de commencer le gaufrage à chaud, il est important de savoir exactement ce que vous voulez accomplir avec le gaufrage et de vous y préparer. Faites quelques essais sur du papier brouillon et n’oubliez pas d’utiliser une bonne quantité d’encre. Vous aurez besoin d’une bonne quantité d’encre sur vos tampons encreurs, car c’est l’encre qui permet à la poudre à gaufrer de coller. Les encres à base de pigments sont plus lentes à sécher et sont idéales pour le gaufrage à chaud.

2. Application

Il y a deux façons courantes d’appliquer la poudre à embosser : soit en l’appliquant sur les tampons encreurs de manière à ce que l’image embossée soit embossée dans son ensemble, soit en saupoudrant la poudre sur les parties de l’image embossée qui doivent être embossées. Pour une plus grande précision, les utilisateurs peuvent étaler la poudre à gaufrer sur différentes zones de manière uniforme à l’aide d’une cuillère.

3. Nettoyer

Après avoir appliqué la poudre à embosser, surtout lorsque vous avez utilisé des tampons en caoutchouc pour les estamper, veillez à enlever l’excédent. Dans la mesure du possible, il est recommandé de laver le tampon encreur stylé gravé. En les tapotant contre des surfaces régulières, vous délogerez une partie de la poudre à embosser, mais il se peut que des restes soient coincés dans les détails des tampons. Pour éviter cela, effectuez un lavage rapide à l’eau et au savon pour éliminer efficacement le reste.

4. Réutiliser

Il vous reste forcément un excès de poudre à gaufrer que vous ne souhaitez pas utiliser. Au lieu de vous débarrasser de l’excédent, la poudre à embosser peut encore être récupérée pour être réutilisée. Récupérez l’excédent de la partie que vous souhaitez utiliser à l’aide d’un petit pinceau précis. Les pinceaux sont une bonne option à choisir car vous pouvez exercer un plus grand contrôle sur ce qui part et ce qui reste. Brossez l’excédent et stockez-le à nouveau pour pouvoir le réutiliser. Si vous disposez d’un chiffon antistatique, utilisez-le pour obtenir une surface plus propre et empêcher la poudre indésirable d’adhérer à l’électricité statique. De cette façon, vous aurez une image estampillée plus propre.

5. Application de la chaleur

Lors du gaufrage à chaud, vous devez vous assurer que votre application de chaleur est régulière afin que la poudre à gaufrer puisse fondre de manière uniforme. Vous pouvez utiliser différents outils de chauffage comme un pistolet à gaufrer, un pistolet à décaper, une plaque chauffante électrique et bien d’autres encore. Veillez à faire preuve d’une grande prudence et agitez votre outil avec précaution sur la zone estampée. Observez la poudre à embosser : elle doit fondre pour créer une texture brillante et scintillante. Veillez à le faire par zones progressives : lorsque la poudre à embosser est suffisamment chauffée, la zone doit changer de couleur. C’est le moment de passer à la région suivante. Un peu de distance entre votre matériau estampé et l’outil de chauffage est idéal, pour éviter que le matériau ne prenne feu accidentellement.

En définitive, il y a des erreurs de gaufrage à éviter quand on utilise des tampons encreurs.

Découvrez ici par la suite comment voyage à Mayotte.

Catégories : Pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *