L’efficacité énergétique d’un bâtiment est la mesure dans laquelle la consommation d’énergie par mètre carré de surface de plancher du bâtiment est conforme aux normes de consommation d’énergie établies pour ce type particulier de bâtiment dans des conditions climatiques définies. Le point avec le spécialiste du BTP, Jimmy Parat.

Points de repères et analyses des données

Les points de repère sont obtenus en analysant des données sur différents types construction dans l’immobilier dans un pays donné. Des comparaisons avec des repères simples de consommation d’énergie annuelle par mètre carré de surface de plancher ou de surface de plancher traitée (kWh/m2 /an) permettent d’évaluer la norme d’efficacité énergétique et d’identifier les domaines prioritaires d’action.

Création de points de repère

Les repères s’appliquent principalement au chauffage, au refroidissement, à la climatisation, à la ventilation, à l’éclairage, aux ventilateurs, aux pompes et aux commandes, au matériel de bureau ou autre matériel électrique et à la consommation d’électricité pour l’éclairage extérieur. Les repères utilisés varient selon le pays et le type de bâtiment.

Perte de chaleur

Jimmy Parat dit”La mesure de la perte de chaleur à travers un matériau est également utilisée pour décrire la performance énergétique d’un bâtiment”. Les fenêtres, les portes, les murs et les puits de lumière peuvent gagner ou perdre de la chaleur, augmentant ainsi l’énergie nécessaire au refroidissement ou au chauffage.

L’importance de l’efficacité énergétique des bâtiments selon Jimmy Parat

Selon Jimmy Parat, les gouvernements ont la responsabilité d’assurer la sécurité de l’approvisionnement énergétique pour assurer la croissance économique. Dans de nombreux pays en développement, la marge entre l’offre et la demande d’électricité est normalement très faible. Avec l’augmentation de la consommation d’électricité des consommateurs existants et de nouveaux raccordements, il est nécessaire de mettre en service une nouvelle production pour répondre à la demande croissante.

L’impact du changement climatique

En outre, en raison des changements climatiques et du risque croissant de sécheresse, les pays qui dépendent fortement de l’électricité d’origine hydraulique comme principale source d’électricité perdent une grande partie de leur capacité de production, ce qui entraîne un rationnement énergétique intensif. Bien que les sources d’électricité renouvelables comme l’hydroélectricité, la géothermie ou l’énergie éolienne fournissent de l’électricité à un coût beaucoup moins élevé que la production d’électricité à partir du pétrole, leur mise de fonds est importante, elles sont complexes et leur mise en œuvre prend beaucoup plus de temps.

Objectif : l’amélioration de la qualité des services offerts

En fixant des objectifs d’efficacité énergétique pour les bâtiments, les gouvernements partagent avec les utilisateurs finaux le fardeau et le coût de la sécurité de l’approvisionnement énergétique. La nécessité d’accroître la capacité de production dans les pays en développement est inévitable. Cependant, les gouvernements peuvent résoudre ce problème. Les mesures d’efficacité énergétique visent à réduire la quantité d’énergie consommée tout en maintenant ou en améliorant la qualité des services offerts dans le bâtiment “, explique Jimmy Parat.

Parmi les avantages susceptibles de découler des investissements dans l’efficacité énergétique des bâtiments, mentionnons :

  • Réduire la consommation d’énergie pour le chauffage et/ou la climatisation des locaux et le chauffage de l’eau ;
  • Réduction de la consommation d’électricité pour l’éclairage, les machines de bureau et les appareils ménagers ;
  • Exigences d’entretien réduites ;
  • Confort amélioré ;
  • Amélioration de la valeur de la propriété.
  • Pays industrialisés

La règlement énergétique dans les pays développés

Dans les pays industrialisés, les politiques, les incitations, les objectifs en matière de changement climatique et l’image de marque des entreprises favorisent des approches plus efficaces de l’utilisation de l’énergie dans les bâtiments.

Les codes et pratiques en matière de réglementation énergétique pour les bâtiments dans les pays développés comprennent des obligations en matière d’audits énergétiques, des exigences en matière de certification des bâtiments avec des cotes basées sur l’efficacité énergétique et des subventions pour entreprendre des mesures d’efficacité énergétique dans les bâtiments et, dans le cadre de leur responsabilité sociale, certaines entreprises voudraient être considérées comme une entreprise verte qui encourage l’efficacité énergétique.

Catégories : Pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *