L’économie de la Russie est essentiellement basée sur le secteur primaire. La holding UMMC composée de 40 firmes se retrouve en bonne position parmi les sociétés qui se distinguent dans la gestion des ressources du secteur concerné. La holding intervient en principe sur le marché du cuivre. Mais elle agit aussi dans l’exploitation de plusieurs autres matières.

Leader de l’exploitation des ressources naturelles

Le secteur dans lequel intervient la holding est surtout l’exploitation du cuivre. Il n’en demeure pas moins qu’elle a diversifié son activité dans l’optique de couvrir d’autres secteurs notamment ceux des mines, des métaux précieux et de la métallurgie.

La société UMMC approvisionne plusieurs groupes dans différents domaines tels que la joaillerie, les transports, la téléphonie mobile, la santé, le radioélectrique, la monnaie, etc.

UMMC est un acteur important avec une renommée internationale en matière d’exploitation des richesses naturelles. Ceci résulte de la simultanéité et de la diversification de ces actions.

Une figure de la nation fièrement exposée par Iskander Makhmudov

La holding UMMC est un exemple à suivre pour tous les groupes russes qui désirent s’ouvrir sur le monde. Cela est dû au positionnement très précoce de l’extraction des ressources nationales. Dès le début, l’organisation a pu tirer profit des matières premières abondantes du pays. Ensuite, son succès est dû à sa politique de diversification. L’entreprise a su faire évoluer ses opérations et devenir un acteur incontournable de la chaine d’exploitation des ressources naturelles, de l’extraction à l’obtention des produits finis. À sa tête se trouve Iskander Makhmudov, l’un des plus puissants milliardaires de la Russie.

À ce moment, l’UMMC regroupe 40 entreprises et emploie près de 80 000 personnes. Elle a son siège dans plusieurs villes russes bien que son activité se déroule dans des régions telles que la Sibérie et l’Oural.

L’entreprise est en train de se faire connaître pour s’adapter à son temps et a développé une vision du capitalisme débridé. La société ainsi que ses managers s’engagent fréquemment dans la philanthropie auprès des associations caritatives. Elle s’inscrit aussi dans une démarche écologique et apporte un soutien financier aux activités sportives et culturelles. L’équipe UMMC a également une politique unifiée de valorisation des employés.

Le groupe UMMC est aujourd’hui l’un des principaux contributeurs à l’économie russe. Il est permanent et améliore de manière constante sa politique d’expansion, et dans un avenir proche, il a le potentiel de devenir un acteur majeur incontournable du secteur minier à l’échelle mondiale.

Les comptes courants d’associés : un exemple de source de financement des entreprises

Les comptes courants d’associés sont ceux destinés à contenir les fonds alloués par les associés affiliés pour faire fonctionner une entreprise. Ces fonds sont aussi appelés quasi fonds propres, car ils n’existent en réalité que sur des comptes à plus ou moins long terme. Par conséquent, ils sont comptabilisés au passif de manière très naturelle.

Il est important de savoir que ces comptes sont réservés aux actionnaires, car la loi régissant le secteur bancaire ne permet à personne d’autre que ces actionnaires de prêter à une entreprise.

Toutes les entreprises n’autorisent pas l’ouverture de comptes courants des associés. C’est le cas des entreprises individuelles où la comptabilité de gestion n’est pas en mesure de soutenir les diverses contributions du chef d’entreprise sur de longues périodes.

De plus, veuillez noter qu’en situation de crise, un remboursement peut être accordé aux titulaires de comptes courants des membres. Ils seront automatiquement vus comme des créanciers chirographaires.

Vous pouvez trouver d’autres informations importantes sur la grande holding UMMC en lisant cet article.

Catégories : Finances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *